Henry L. Stimson

Ce secrétaire d’État a dit, alors que les services secrets venaient de briser le code japonais en 1929, qu’un gentleman ne lisait pas les lettres des autres, et révoqua les agent (le secret du jour J.

gentlemen do not read other gentlemen’s mail

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s