se perdre

Par alāl ad-Dīn Mohammad Rūmī poète perse et maître soufi.

Se perdre, se perdre dans cet amour.

Quand tu te perds dans cet amour, tu trouves Tout.

Se perdre, se perdre.

N’aies pas peur de ta perte, parce que tu t’élèvera de la Terre et embrassera l’infini paradis.

Se perdre, se perdre.

Échappe toi à cette forme terrestre, car ce corps est une chaine et tu es son prisonnier. Brise le mur de cette prison et marche avec les rois et les princes.

Se perdre, se perdre au pied du glorieux Roi.

Quand tu te perds devant lui tu deviendras Roi.

Se perdre, se perdre.

Échappes-toi de ce nuage sombre qui t’entoure. Alors tu verra ta lumière aussi radiante que celle de la pleine Lune.

Maintenant entre dans ce silence. C’est la voie la plus sûre pour que tu te perdes…

Qu’est-ce que la vie ?

Rien qu’une lutte pour être quelqu’un. Rien qu’une course loin de ton silence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s